Site icon Jozz :: Coaching – Formation – Conseil

L’INTÉGRATION DU COACHING DANS LE MANAGEMENT

intégration du coaching au management

intégration du coaching au management

1 – QUAND LE COACHING SE MET AU SERVICE DU MANAGEMENT

Dans un contexte économique de plus en plus concurrentiel dans lequel les collaborateurs d’une entreprise sont de plus en plus exposés aux risques d’épuisement et de burn-out, la liste des responsabilités du manager s’allonge… Il doit en effet tenir ses dead-lines, suivre le développement des projets confiés aux membres de son équipe, surveiller sa planification, informer sa hiérarchie de l’avancement des dossiers et… bien entendu atteindre les objectifs fixés.

C’est dans un tel contexte que le manager doit intégrer à son management le coaching un objectif crucial : développer les compétences des membres de son équipes.

2 – QU’EST-CE QU’UN COACHING ?

L’origine du coaching est à chercher dans le domaine sportif de haut niveau ayant marqué les États-Unis dans les années 70. Les années ont passé et le coaching s’est, au fur et à mesure, invité dans le monde de l’entreprise. Le coaching a un principe qui est resté le même depuis les années 70, à savoir s’axer en priorité sur le coaché ainsi que sur ses besoins spécifiques. Il faut noter que l’on ne peut pas mettre un signe égal entre le terme « coach » et le terme « conseiller » car une séance de coaching est fondée sur une démarche d’accompagnement essentiellement et le coach doit s’abstenir de proposer ses propres solutions par rapport à une situation particulière. Le coach va plutôt accompagner le coaché à libérer son potentiel à partir de ses propres ressources afin que celui-ci puisse trouver lui-même les solutions à ses problématiques.

3 – LE COACHING DOIT FAIRE PARTIE DU STYLE MANAGÉRIAL

La plupart des études faites sur ce sujet le montre, l’engagement des collaborateurs dans les entreprises est au plus bas, viennent s’ajouter à cet état de fait des conséquences logiques : absentéisme, baisse de productivité, détérioration de la santé des collaborateurs, etc.

Face à cela, l’entreprise doit prendre ce sujet au sérieux et le manager, à son niveau, se doit d’examiner son style de management et de rechercher d’autres styles de management complètement différents. Autrement dit, plutôt que de ne faire appel qu’au management traditionnel pourquoi ne pas se diriger vers une méthode plus participative ? L’objectif principal ici étant de trouver le moyen ou la méthode qui va mettre au centre les collaborateurs, ce qui aura pour conséquence de maintenir leur motivation.

Il n’est plus à prouver qu’un manager sévère et autoritaire ne va pas être inspirant pour ses collaborateurs, c’est la raison pour laquelle il semble judicieux d’ajouter un soupçon de coaching dans son management, mais pourquoi ? Parce que management et coaching participent aux mêmes objectifs :

Devenir ou être un manager-coach c’est impulser la responsabilisation, accompagner ses collaborateurs dans leurs missions, c’est créer les opportunités de développer l’autonomie et les compétences de ses collaborateurs. Enfin, le manager-coach a une autre mission essentielle, celle de donner des feedbacks réguliers qui soient à la fois constructifs et encourageants parce que ces feedbacks constituent un véritable levier de motivation, et donc un levier de performance.

Pour résumer, l’intérêt principal du manager-coach réside dans le fait qu’il s’attarde plus sur la qualité que sur la quantité du travail, ce qui a pour effet de doper les performances des collaborateurs et donc de l’entreprise.

4 – COMMENT DEVIENT-ON MANAGER-COACH ?

Il faut d’abord avoir les compétences de base d’un manager mais en plus, devenir manager-coach c’est maîtriser à la perfection les méthodes et concepts du coaching. À noter que le manager-coach ne peut pas être considéré à part entière comme un coach, il intègre simplement et avec parcimonie les fondamentaux du coaching dans son style de management, avec l’objectif d’enrichir ou d’améliorer ce dernier. Ainsi, lorsqu’un manager souhaite intégrer le coaching à son style de management, il est indispensable de passer par une formation dédiée ou directement par un coach. Et l’élément le plus indispensable par-dessus tout pour réussir cette entreprise, c’est l’envie et l’investissement personnel.

Mais au-delà de ça, il existe des conditions clés pour devenir un bon manager coach, que nous allons exposer…

Un bon manager-coach est une personne qui s’intéresse aux autres et donc qui sait observer les collaborateurs qui composent son équipe car c’est cette compétence qui lui permettra d’identifier les potentiels, les compétences, le degré d’autonomie, le comportement de chaque membre et donc d’utiliser les bons leviers de motivation pour chacun. Il doit aussi avoir une sensibilité aiguisée, un excellent relationnel et un sens de l’empathie développé afin de l’aider à déceler les besoins de ses collaborateurs. Et enfin et avant tout, il doit savoir communiquer impeccablement, cela permettra une fluidité de la parole et une bonne circulation des informations au sein de son équipe mais cela lui sera également utile lors des feedbacks qui sont un vecteur indispensable de l’amélioration de chacun.

Envie de devenir manager-coach ? N’hésitez pas à nous contacter, notre fondateur, formateur et coach, Cyril Leguillon, sera ravi de pouvoir vous y aider !

Quitter la version mobile