Cyril Leguillon, Directeur & fondateur de Jozz nous expose sa vision du management

« Chez Jozz, nous avons l’intime conviction que pour exploiter et développer pleinement ses talents et ses compétences, une personnalité doit pouvoir s’exprimer de la même façon, à la fois dans sa vie personnelle et dans sa vie professionnelle », voici les premiers mots que nous pouvons lire sur votre site internet… On comprend rapidement que cette vision est l’ADN qui compose l’essence de votre organisme de formation, Jozz. Selon vous, l’individu doit être placé au centre des préoccupation des entreprises. Pas pour le mettre dans une position d’enfant roi, ni pour le glorifier à outrance et sans but, mais simplement pour lui permettre de s’épanouir le plus possible. Un collaborateur épanoui devient une pièce du puzzle de l’entreprise plus performante, selon Cyril Leguillon, fondateur et formateur chez Jozz. À partir de cette théorie sur la place de l’individu, nous avons souhaité approfondir un sujet important au sein de l’entreprise en général, celui du management ! Jozz forme énormément de managers mais d’une manière différente… quelle est l’approche de Jozz ? Comment l’organisme de formation appréhende chaque individu ? Quelles techniques sont appliquées ? C’est Cyril Leguillon, lui-même, qui va nous éclairer !

Cyril, à travers ton site on sent bien que tu n’as pas une vision classique du management. Tu utilises des méthodes de formations originales comme l’improvisation théâtrale, la logique inversée, la psychologie positive ou bien la méditation… mais qu’est-ce que le management selon toi ?

« Être un bon manager, c’est tout d’abord de savoir « composer » avec toutes les subtilités que cela implique. Contrairement à bon nombre de croyances ou d’usages, être manager est plus proche du rôle de chef d’orchestre que de celui de capitaine. Oubliez l’esprit « petit chef » et la hiérarchie. Oubliez la notion de tâches plus ou moins nobles. Soyez plus inspiré que cela ! Lorsque l’on est manager, l’objectif est de favoriser la bonne convergence des énergies de l’équipe : placer les bonnes ressources au bon endroit, insuffler une dynamique, créer une alchimie constructive. Pour cela, une bonne organisation des tâches est incontournable. Elle n’est bien sûr pas statique, mais elle nécessite une structure bien huilée. À vous d’en donner la vision ! »

Jozz existe depuis 4 ans, on peut dire que tu as vu pas mal d’entreprises et de collaborateurs ! Peux-tu nous donner quelques exemples des problématiques que rencontrent les entreprises avec leurs managers et quelques exemples de problèmes que rencontrent les managers dans l’exercice de leur fonction ?

« Je préfère parler de « besoins » ou « d’envies » plutôt que de « problématiques » ! En ce qui concerne les entreprises, je note très souvent le besoin d’amener leurs managers à être davantage des sources de motivation pour les équipes, la volonté de faire en sorte que le manager se positionnent plus en tant que coach et pas en tant que chef. Pour les managers, la plupart des besoins s’expriment sur la gestion des émotions et plus particulièrement la gestion des conflits. »

En quoi un individu « bien dans ses baskets » et épanoui est un vecteur de réussite pour l’entreprise ?

« Cette énergie positive met en mouvement les collaborateurs, pousse à oser sortir de son confort, à oser penser autrement, à oser prendre en main sa vie professionnelle. Elle apporte à l’entreprise de la performance mais pas que, elle favorise :

  • Le bien-être : des collaborateurs plus heureux donc plus engagés ;
  • La fierté d’appartenance : des collaborateurs comme premiers ambassadeurs de l’entreprise ;
  • L’attractivité : l’entreprise rayonne vers l’extérieur et attire plus les talents ;
  • La bonne humeur : le plaisir de travailler ensemble, de la fluidité dans les processus et les méthodes ;
  • La confiance : ciment de la relation entre les individus et ingrédient essentiel de ce que j’appelle le « mieux travailler ensemble » ;
  • La créativité : créatrice de valeur pour toujours avoir un coup d’avance !

Ces paramètres réunis promettent une amélioration de l’efficacité, de la productivité et donc de la performance de l’entreprise. Un cercle vertueux en somme ! »

Tu sembles attacher beaucoup d’importance au courage managérial, mais qu’est-ce que le courage managérial et pourquoi est-ce primordial dans la fonction de manager ? Éclaire-nous !

« Le courage managérial consiste donc à affronter ses peurs et ses inquiétudes. C’est aussi l’acceptation des échecs et le fait de se relever plus fort. C’est également recevoir l’avis des autres partenaires et accepter de l’aide en cas de situation délicate. Mais c’est aussi oser parler en cas d’injustices, et exprimer ses idées pour corriger les défaillances. »

Peux-tu nous rapporter ta plus belle expérience lors d’une animation de formation ? (À court ou long terme : une évolution significative, un changement radical d’un participant…)

« J’ai eu beaucoup de belles expériences lors d’animation de formation, il est donc difficile pour moi d’en choisir une ! Il y a un an et demi, j’ai accompagné un manager sur la prise  de parole en public, il voulait gagner en assurance et apprendre à mieux gérer ses émotions. Nous avons travaillé pendant deux jours avec une intersession. Je l’ai vu progresser et lors de la dernière mise en situation filmée, il avait les larmes aux yeux lorsqu’il a vu ses progrès et il était fier de lui… Un mois plus tard, sa manager, m’a envoyé un message pour me remercier car elle avait remarqué les progrès de son collaborateur lors d’une de ses interventions. »

En plus de ton activité de formation aux collaborateurs et de conseil aux entreprises, tu fais aussi du coaching individuel. As-tu déjà retrouvé un participant d’une de tes formations en coaching individuel ? Si oui, comment l’expliques-tu ?

« Oui j’ai déjà retrouvé un participant en coaching : c’est généralement la volonté de l’individu à bénéficier d’un accompagnement encore plus personnalisé et individualisé sur la thématique qui l’empêche de mener à bien sa vie professionnelle. Globalement, on retrouve ces participants sur les thématiques de la confiance en soi et de l’affirmation de soi en coaching individuel. Plus surprenant, j’ai aussi pu accompagner, en coaching, un enfant (de 13 ans), il était le fils d’un des participants à une formation sur la thématique de confiance en soi. »

Gestion de conflits, prise de parole en public, être manager, management bienveillant, gestion et prévention du stress… ton offre est très dense mais est-ce-que tu envisages de proposer d’autres thématiques ? Travailles-tu déjà sur de nouveaux modules de formation ?

« Je travaille sur un module spécifique sur l’intelligence émotionnelle : j’aborde cette thématique dans mes formations et elle intéresse beaucoup les participants. Mais là je veux développer un module entier sur cette thématique. Je vais aussi développer un module de formation de formateur et un autre sur le développement de son assurance, sa confiance grâce aux techniques théâtrales ! Les adultes en ont assez des formations très descendantes, ils ont envie de participer, de s’investir et de vivre pleinement la formation ! »

Selon toi, quelle est la pire des attitudes, le pire des comportements qu’un formateur peut avoir envers ses participants ?

« Je vais aller à l’essentiel : qu’il n’écoute pas les besoins et qu’il manque d’empathie envers les participants. »

Quel est le petit plus que tu essaies de transmettre à travers tes formations ?

« Je fais mon maximum pour donner voire « re-donnner » le plaisir d’apprendre en formation par mon attitude toujours positive et bienveillante. » 

En échangeant avec Cyril Leguillon, on ressent une réelle passion pour sa profession mais aussi et surtout un véritable intérêt pour les Autres. Pour retrouver toutes les thématiques abordées lors des formations Jozz rendez-vous sur www.jozz.pro ou sur topformation.fr !

 

Derniers articles

Espace commentaires

Contactez-nous !

Laissez-nous un petit mot, nous reviendrons vers vous rapidement.

Illisible ? Changez le texte.