Osons la confiance en soi !

Récemment, j’animais l’une de mes formations phares en entreprise sur l’écoute de ses émotions, formation qui a pour objectif de développer l’écoute de soi afin de cultiver sa capacité de résilience et d’optimisme au quotidien, et l’un des participants m’a interpelé à la fin de la première journée et m’a dit : « De toute façon, moi j’ai n’ai ni confiance en mon entreprise, ni en mes collègues donc je ne vois pas ce que je fais là ! ». Plus tard dans la formation, nous sommes parvenus lui et moi à démêler ces nœuds qui brouillaient sa vision et surtout qui nuisaient à sa confiance en lui et en ses performances professionnelles. Cette anecdote m’a donné envie, ce mois-ci, de vous parler de confiance en soi de manière générale !

C’est quoi la confiance en soi ?

Mais qu’est ce que la confiance en soi ? De prime abord, on aurait tendance à dire que tout est relatif et que la définition de ce concept est variable en fonction des individus, de leur environnement, du contexte dans lequel ils ont évolué… Personnellement, je dirais que la confiance en soi est un savant mélange d’émotions et de sentiments, ce qui reste très abstrait, je vous le concède !

Plus concrètement, le concept de confiance en soi va se traduire par nos actions et nos attitudes face à des situations du quotidien. Pour aller plus loin, on pourrait dire que c’est avoir conscience de sa capacité à apprendre et à penser, agir, faire des choix, réagir, s’adapter aux changements et aussi être conscient que, comme tout le monde, on mérite d’être heureux et épanoui ! Si je devais résumer mon raisonnement, la confiance en soi serait une forme de prise de conscience de soi qui permettrait justement de savoir qui l’on est, dans quelle direction l’on souhaite aller, ce que l’on tolère et surtout ce que l’on ne tolère pas… ou plus.

Le fonctionnement de la confiance en soi

Tout le monde est différent, c’est d’ailleurs ce qui fait la richesse des êtres humains et de leurs relations interpersonnelles. Certains ont une résistance au stress plus développée que d’autres, d’autres sont à l’aise avec la prise de parole en public et d’autres pas. C’est plus ou moins la même chose avec la confiance en soi. Ce qui est important de retenir dans les exemples cités, c’est que tous se travaillent et par conséquent tous s’améliorent !

Pour en revenir à nos moutons, la confiance en soi est étroitement liée à l’estime de soi, je m’explique… chaque individu s’attribue une « valeur » en rapport avec sa propension à « réussir » ou à « échouer » dans tels ou tels domaines. Dans cet exercice d’auto-évaluation, l’estime de soi de l’individu va être confrontée à des montagnes russes en fonction de ce que ce dernier considèrera comme échec ou réussite dans sa vie. Enfin, il existe un autre facteur à prendre en compte dans l’estime de soi : les autres ! Et oui, nous sommes des « créatures » sociales et donc les jugements (positifs ou négatifs) et les critiques de ceux qui font partie de nos vies sont importants.

Pour résumer : Mauvaise estime de soi = manque de confiance en soi = peur-culpabilité-honte = inaction = cercle vicieux

Ce que je tente d’expliquer ici n’a rien à voir avec l’auto-glorification ! Le message est simple, plus on parvient à avoir un regard objectif, raisonné et bienveillant de ses propres actions et de ses propres choix plus on augmente son estime de soi (sans prendre le melon bien entendu !) et plus on augmente sa confiance en soi.

Et au travail ?

Ce que l’on constate c’est que parfois, à leur insu, les entreprises fabriquent de véritables moutons de Panurge, au sein des services la plupart des salariés exécutent les directives de leur supérieur, tout le monde joue au « bon élève » et la place de la concertation et de la prise d’initiative réduit considérablement. On en vient à se demander où sont passées les grandes idées ? Qui a kidnappé les ambitions personnelles ?! Tous ces éléments qui font que les salariés progressent, évoluent, prennent ou reprennent confiance en eux et parviennent à développer les performances de l’entreprise qui les emploie.

Oui, le constat est bien souvent celui-ci, les entreprises ont oublié que permettre à leurs salariés d’avoir confiance en eux en les impliquant, en les responsabilisant, en leur donnant la parole et en leur faisant faire des choix, est une des principales clés de leur propre réussite.

Conseils à ceux qui ont égaré leur confiance en eux dans les couloirs de l’entreprise !

Nous avons tous nos petites habitudes, nos petits réflexes, là encore c’est humain ! Mais pour récupérer un peu de confiance en soi ne serait-il pas temps d’arrêter de se dévaloriser ?! D’arrêter d’idéaliser nos collègues ou même notre supérieur, ils sont compétents, certes ! Et nous là-dedans ?

Plutôt que de nous dire : « Je n’y arriverai jamais… je n’ai pas les compétences… je n’ai pas le courage ou la carrure pour atteindre mon but », demandons nous en quoi nous nous trouvons bons et compétents, en quoi nous sommes utiles ! Lister ses qualités et/ou ses compétences peut parfois provoquer une belle prise de conscience dans l’estime et la confiance en soi. Et si, par ailleurs, nous nous rappelions que nous n’avons pas été embauché par hasard ni par complaisance à la base, ça nous ferait du bien à l’estime non ?!

Pour conclure sur cette grande thématique qui nécessiterait des pages et des pages d’article et des jours et des jours de formation, je tenais simplement à rappeler qu’il n’y a malheureusement pas de solution miracle pour retrouver sa confiance en soi. Chaque individu doit composer avec ses capacités, ses compétences, son environnement, ses motivations et ses aspirations. Tout est question de volonté, il faut savoir se retrousser les manches pour retrouver les pièces manquantes afin de rassembler le puzzle de votre confiance en vous !

Sources d’inspiration : 

https://www.prendreconfiance.com/confiance-en-soi-definition-mecanismes/

https://blog.osezvosdroits.com/retrouver-la-confiance-en-soi-au-travail/

Derniers articles

Espace commentaires

Contactez-nous !

Laissez-nous un petit mot, nous reviendrons vers vous rapidement.

Illisible ? Changez le texte.