COMMENT ÊTRE UN BON MANAGER ?

C’est une question à laquelle il est parfois difficile de répondre lorsque l’on est en fonction, la tête dans le guidon, confronté aux besoins de son équipe, tiraillé entre objectifs à atteindre, performances de l’entreprise et bien-être des collaborateurs… Toutefois, être un bon manager peut faire toute la différence en ce qui concerne le bien-être et la productivité de son équipe.

Chez Jozz ce mois-ci, nous nous sommes demandé quels conseils nous pouvions donner aux managers en fonction et, pourquoi pas, aux futurs encadrants pour les aider à être ou à devenir de bons managers en adoptant quelques attitudes et habitudes simples et efficaces ! Alors voici une liste non-exhaustive de conseils pour vous guider…

1 – Savoir communiquer clairement et efficacement 

Et oui, la communication nous revient en pleine face, à chaque fois, comme un boomerang ! Pour certains d’entre nous, la clarté du message que l’on émet, le ton que l’on emploi, les éléments que l’on communique et la communication non verbale sont superflus parce qu’après tout nous faisons cela depuis le plus jeune âge ! Au risque d’en décevoir certains et malheureusement, communiquer clairement et efficacement n’est pas donné à tout le monde, c’est quelque chose qui s’apprend.

La communication est surtout le levier essentiel du bon manager mais pourquoi ? Parce qu’il est important que l’ensemble des décisions soient transmises et communiquées de la bonne manière, sur la bonne fréquence ! Cependant, à l’inverse, il est tout aussi important pour le bon manager de réussir à faire remonter les problèmes rencontrés par son équipe vers le dirigeant. L’idée centrale est que la communication circule de manière fluide dans les deux sens dans le but que les collaborateurs soient tenus informés de tous changements et les raisons de leur mise en place, mais aussi afin que le dirigeant et/ou la Direction soient informés des réussites et des difficultés de l’équipe.

Enfin, afin que vos collaborateurs soient performants et osent prendre des initiatives, le bon manager doit définir des directives claires et précises. Ces dernières doivent s’établir dès le recrutement du collaborateur, comment un salarié qui n’a pas une idée claire et précise de sa fonction et des attentes de son manager peut être productif ? Un manager qui formule clairement ses attentes et ses directives permet aux membres de son équipe de savoir où ils vont et leur permet également de se donner les moyens d’atteindre les objectifs fixés.

2 – Avoir une posture de coach

Chaque individu, peu importe lequel, a besoin d’être encouragé, d’être accompagné pour affronter telle ou telle situation ou telle ou telle tâche, c’est humain ! Le bon manager doit être derrière son équipe, doit l’aider à avancer et à dépasser les embûches, il doit aussi savoir féliciter lorsque les défis sont relevés et lorsque les réussites montrent le bout de leur nez. Il sait donner un feed-back (un retour) sur le travail réalisé autant auprès des nouveaux membres de l’équipe que des plus anciens.

3 – Bannir le micro-management 

Le micro-manager est un manager qui surveille et supervise, de manière excessive ou abusive, toutes les petites tâches de ses collaborateurs, qui a du mal à déléguer, à écouter et ce sont des erreurs très courantes chez les managers. Le bon manager doit savoir accorder sa confiance aux membres de son équipe et doit bannir ce type de comportement pour éviter de décourager et de frustrer ses collaborateurs. L’idéal serait de savoir équilibrer la balance entre surveiller de loin et soutenir de près son équipe en lui laissant la place nécessaire pour qu’elle puisse s’épanouir et prendre des initiatives, c’est grâce à cela que la cohésion d’équipe et grandes réussites naissent.

4 – Être focalisé sur le bien-être de son équipe

Le bien-être des salariés est de nos jours une des préoccupations les plus importantes pour les entreprises et les managers, que cela plaise ou non l’épanouissement de chaque membre de l’entreprise est un facteur fondamentale de réussite de cette dernière. Ainsi, le bon manager doit se soucier de la qualité de vie au travail et du bien-être de son équipe. Ce sont des enjeux majeurs parce que lorsqu’une équipe ne bénéficient pas de conditions de travail favorables ou qu’elle ne se sent pas bien, il est difficile de créer une synergie positive et de susciter les conditions nécessaires pour obtenir des performances positives. De plus en plus d’études menées en entreprises démontrent qu’il y a un lien entre performance et plaisir au travail, un collaborateur qui se sent bien et qui évolue dans de bonnes conditions sera moins malade, donc moins absent et par conséquent beaucoup plus loyal à son entreprise. À méditer…

5 – Être capable de faire des choix

Pour terminer cette petite liste de conseils, le bon manager doit savoir faire des choix et doit savoir prendre des décisions sans tâtonner. Mais il est toujours utile de nuancer, savoir prendre une décision sans tergiverser n’est pas la même chose que prendre une décision dans la précipitation. Le bon manager doit aussi savoir prendre assez de recul pour ne pas avoir à faire des choix impulsifs ou des choix sous le coup de ses émotions, tâchons de nous rappeler que les décisions radicales ou binaires sont rarement les bonnes…

Les cinq conseils évoqués plus haut, font partie des multiples piliers qui structurent la formation Jozz « Être manager », formation dans laquelle nos formateurs approfondissent les thématiques des styles et méthodes de management, les techniques de mobilisation de son équipe, les clés d’une communication efficace et positive et un sujet qui nous tient particulièrement à cœur et qui est central pour les entreprises, le développement du bien-être de son équipe. Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à consulter le site Jozz ou à nous contacter directement pour nous expliquer vos problématiques managériales.

Derniers articles

Espace commentaires

Contactez-nous !

Laissez-nous un petit mot, nous reviendrons vers vous rapidement.

Illisible ? Changez le texte.